LA ROUILLE (Octobre 2019)

Chers passants curieux

Je ne sais pas vous , mais moi , quand l’automne arrive et commence à déposer des petites touches de jaune et d’orange un peu partout dans nos campagnes, j’ai toujours en tête cette magnifique chanson de Maxime Leforestier: la rouille Jolie mélodie avec des paroles métaphoriques qui parlent de la rouille mais pas des vieilles brouettes, non, plutôt de celle qui s’installe dans les couples qui ont la chance de durer…

Est ce que la chance a son mot à dire dans la longévité d’un couple?

J ‘en doute un peu… Maxime nous dit : « -….L’habitude nous joue des tours, nous qui pensions que notre amour avait une santé de fer.

À la première larme sèchée , la rouille s’était déposée sur nous et sur nos mots d’amour…  » Il y a va des couples comme des vielles brouettes:

Pour éviter la rouille, il faut entretenir la chose!

C’est en fait du développement durable amoureux!

Plutôt que de bazarder son couple , reconditionnons-le, tous les jours , veillons à ce que rien ne  » grince » , chassons les poussières d’amertume, faisons briller notre amour afin d’influencer les pessimistes, faisons la fête ensemble , ouvrons nous aux autres!

Carpe diem!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.